Sélectionner une page

A propos

Notre histoire

L’Union Chrétienne de Jeunes Arméniens (U.C.J.A), est une association loi 1901, fondée en 1949. Dans le cadre des Eglises Evangéliques Arméniennes de France (E.E.A.F), elle a pour but de suivre le développement des jeunes d’un point de vue spirituel, physique, culturel et social.

Nous organisons chaque année des événements d’adolescents et de jeunes et menons une réflexion quant à leur évolution spirituelle dans les églises.

A ce titre, nous proposons des camps en été comme en hiver, des rencontres sportives, des activités culturelles, des voyages, des retraites spirituelles… Au sein de chaque Eglise, les jeunes se réunissent également tous les week-ends. Au travers de chacune de ces activités, nous prenons un temps à part pour étudier ensemble la Bible, mais aussi des sujets d’actualité. Nous souhaitons également faire connaître et partager notre foi chrétienne à travers de l’évangélisation.

L’association est gérée par un bureau composé de délégués régionaux, de membres du corps pastoral et de la coordinatrice jeunesse. Ce bureau est renouvelable tous les deux ans. Les membres se rencontrent plusieurs fois par an afin d’organiser les activités et de réfléchir à la jeunesse dans notre Union d’églises.

Cette année l’association fête ces 70 ans, nous voulons remercier notre Dieu pour sa fidélité et tous ceux qui ont été des instruments pour accomplir Son œuvre au travers de l’UCJA.

L'histoire de l'U.E.E.A.F.

En 1927, l’Union des Eglises Evangéliques Arméniennes de France (U.E.E.A.F.) organise son premier synode à Lyon.

En 1928, quatre jeunes de la paroisse évangélique arménienne de la rue Delille, à Marseille, reçoivent une vocation pastorale. Il s’agit de Vahan Sahagian, Bakalian, Aprahamian et Khatchadourian.

Ils forment la première génération de pasteurs formés en Occident, et jusqu’à nos jours, Dieu pourvoit les Eglises Evangélique Arméniennes de France en serviteurs de Dieu. Actuellement, l’équipe pastorale est constituée de sept pasteurs.

Les évangéliques arméniens ont créé toute une série de lieux de réflexion, d’action et d’éducation, dans des domaines très divers : les églises locales, deux centres de vacances , deux centres culturels, l’U.C.J.A., la revue bilingue Panpère, l’association Espoir pour l’Arménie, le Comité missionnaire, la Fédération d’Europe, la maison de retraite « Fleur d’automne ». Ils ont contribué à la création du Comité du 24 avril et du CCAF. Ils animent des émissions chrétiennes sur les radios locales. Ils entretiennent des liens avec les autorités locales et territoriales : Mairie, Conseil Général, Conseil Régional.

Les Eglises de France appartiennent à la grande famille évangélique arménienne mondiale. Le Conseil Mondial regroupe les Unions d’Amérique du Nord, du Moyen Orient, d’Arménie, et de France. Les évangéliques arméniens sont présents dans 24 pays. Ils apportent une façon de penser et de vivre qui permet à nos contemporains, de trouver dans la foi en Jésus-Christ «un avenir et une espérance».

La confession de foi

« Symbole des apôtres ».
Cette déclaration est la confession de foi de tout chrétien quelle que soit son obédience.

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre.
(Genèse 1:1, Ésaïe 44:24, Apocalypse 15:3)
Je crois en Jésus-Christ son fils unique, notre Seigneur,
(Matthieu 14:33, Jean 1:18, Jean 3:16, Actes 8:37, Hébreux 1:5, 1 Pierre 1:3, 1 Jean 4:14)
qui a été conçu du Saint-Esprit, (Matthieu 1:18)
et qui est né de la vierge Marie ; (Matthieu 1:20-23)
il a souffert sous Ponce-Pilate, (Matthieu 27:13)
il a été crucifié, il est mort, il a été enseveli, (Matthieu 27:35-50-60)
il est descendu aux enfers ; (1 Pierre 3:19, Éphésiens 4:9)
le troisième jour, il est ressuscité des morts ; (Matthieu 28:6)
il est monté au ciel, (Actes 1:2)
il siège à la droite de Dieu le Père tout-puissant ; (Actes 7:56)
il viendra de là pour juger les vivants et les morts. (2 Timothée 4:1, Apocalypse 20:12)
Je crois en l’Esprit-Saint ; (Romains 15:13, 1 Corinthiens 6:19)
Je crois la Sainte Église universelle, (Éphésiens 1:22, Matthieu 16:18, 1 Timothée 3:15)
la communion des saints, (Éphésiens 4:22, 1 Corinthiens 10:16, 1 Jean 1:7)
la rémission des péchés, (Luc 24:47, Actes 5:31 & 13:38)
la résurrection de la chair (Matthieu 17:22, 20:19, 22:31-32, 28:6-7, Jean 5:21, 11:25, 1 Corinthiens 15:35-37)
et la vie éternelle. (Jean 3:36, 4:14, 1 Jean 5:13, Romains 6:22-23, 1 Timothée 1:16)
Amen.